<<  accueil  > internet > courriel >
MàJ : 09/01/04

ouverture D'UNE BOîTE à COURRIEL

Cette page écrite en 2003-2004 date un peu à certains points de vue (certains services de messagerie n'existent plus, par exemple). Une mise à jour est prévue, un jour...

1. Ce qu'il faut savoir

1.1. Les protocoles d'envoi et de réception de courrier ^

L'envoi et la lecture de vos messages peut se faire de deux manières.


1.2. Services de messagerie liés à un fournisseur d'accès (ordinateur personnel nécessaire) ^

Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) fournissent automatiquement un service de messagerie. Votre adresse électronique est de la forme prenom.nom@fai ou pseudo@fai. Vous n'êtes cependant pas obligé d'utiliser ce service.

Tous vous proposent les protocoles HTTP/HTML et POP3/SMPT.

Lorsque vous changez de fournisseur d'accès, deux cas sont à envisager :

Le cas d'AOL (et probablement d'autres services de messagerie) : si votre adresse électronique est @aol.com, vous avez tout intérêt à en changer, faute de quoi vous risquez d'être privé des envois groupés (voir §3.2).

1.3. Services de messagerie indépendants ^

Ne cherchez donc pas parmi les prestataires payants.

Même si vous n'avez pas pour l'instant d'ordinateur personnel, un jour viendra peut-être où vous en aurez un et vous souhaiterez utiliser un logiciel de messagerie.Je vous recommande donc d'opter pour un service de messagerie proposant ces protocoles POP3/SMPT, cela ne vous engage en rien concernant l'utilisation que vous en aurez.
Un service de messagerie peut très bien disparaître, ou être racheté et changer de nom.
S'il s'agit d'un service public, on peut raisonnablement penser qu'il va durer…
S'il s'agit d'une entreprise privée, la renommée de cette entreprise est à prendre en compte.

Certains services de messagerie ferment automatiquement un compte inactif au bout de 2, 3 ou 6 mois. Attention aux vacances…

Certains services de messagerie impose une structure à votre adresse électronique du type prenom.nom@serveur. Vous avez en général dans ce cas la possibilité de définir des "alias", c'est-à-dire des adresses plus personnalisées (pseudo@serveur) que vous communiquerez à certains de vos correspondant, et qui renverront sur le même compte.

5 à 10 Mo (méga-octets) sont à mon avis amplement suffisants, à condition de "faire le ménage" régulièrement. Si vous ne consultez votre boîte qu'une à deux fois par mois, et que vous conservez certains messages sur le serveur, ce paramètre est à prendre en compte.
Pour info, 100 messages "moyens" occupent facilement 5 Mo.
Si vous utilisez un logiciel de messagerie convenablement paramétré, ce "ménage" sera fait automatiquement.

Certains services de messagerie limitent les messages à 1 Mo.
C'est à mon avis largement suffisant pour des messages "raisonnables".
Si vous êtes sur un ordinateur personnel, et que vous n'avez pas de logiciel antivirus, ce point est particulièrement délicat. Le mieux est de commencer par vous en procurer un. Il faut savoir par ailleurs qu'un logiciel antivirus, même mis à jour, n'est pas fiable à 100%, évidemment (voir plus loin le §3 concernant les comportements à adopter en matière de courriel).
Certains services de messagerie proposent gratuitement des vérifications antivirus sur vos messages.

Ils en proposent tous un, évidemment, plus ou moins pratique. Demandez autour de vous.

Vous pouvez rediriger vos messages vers une autre boîte (voir une des utilités plus loin, dans le §3 concernant les comportements à adopter en matière de courriel).

Le répondeur, le traducteur, le fax, les filtres, le porte-document (utile si vous n'avez pas d'ordinateur personnel, et pas de disquette sur vous), la consultation par téléphone, minitel ou wap (payant).

2. Quelques adresses ^

Je commencerai par rappeler que je ne fais pas de publicité.

J'ajouterai, et c'est important, que ces renseignements n'ont pas été mis à jour depuis 2003. Il faudrait y ajouter notamment Gmail.

J'ai sélectionné 5 services de messagerie en essayant de récolter quelques renseignements vous aidant à faire votre choix. Par ordre alphabétique :

caramail : http://secure.caramail.lycos.fr/services/signin/mail.jsp

ifrance : http://web.ifrance.com/services/mail/

laposte : http://www.laposte.net/

voila : http://mail.voila.fr/

yahoo : http://login.yahoo.com/config/mail?.intl=fr
 

service  lycos-caramail ifrance laposte voila yahoo
gratuit  x x x x x
protocole HTTP/HTML  x x x x x
protocole POP3/SMPT  non x x non x
structure adresse  libre
@caramail.com
libre
@ifrance.com
prenom.nom
@laposte.net
libre
@voila.fr
libre
@yahoo.fr
alias  x x x non (?) non (?)
capacité boîte  10 Mo 20 Mo 10 Mo 5 Mo 6 Mo
taille maxi messages  ? 5 Mo non précisé 3 Mo non précisé
antivirus  non x à l'étude… non x
redirection  non (?) x x non non (?)
porte-documents  x non non non x
divers  traducteur,
assistants
de réception
répondeur,
traducteur,
fax, filtres
consultation
par minitel
ou tél., filtres
correcteur
multilingue,
consult. wap
filtres
inactivité maximale  4 mois


non précisée
remarque  lycos vivendi-universal service public wanadoo
D'autres services de messagerie recensés ici :

http://www.chez.com/guides/annuaire/

Si vous avez d'autres services de messagerie électronique à me recommander, et des renseignements complémentaires, je suis preneur (vous avez pu remarquer notamment que le tableau ci-dessus comporte quelques "?").

3. Quelques comportements conseillés en matière de courriel

3.1. Quelques règles élémentaires  ^

Si vous souhaitez définir des alias, faites-le avant de diffuser votre adresse, c'est-à-dire avant d'envoyer votre premier message.
Pour vérifier si tout fonctionne bien, en particulier si vous avez défini des alias, n'hésitez pas à vous envoyer un message.

Consultez votre boîte régulièrement (au moins deux fois par mois), et supprimez les messages que vous ne souhaitez pas conserver.
Pensez à vider le dossier "messages supprimés", équivalent de la corbeille de Windows, dossier "tampon" dans lequel sont stockés les messages que vous avez supprimés. Ce dossier existe chez tous les services de messagerie, il s'appelle souvent "corbeille", il est souvent vidé automatiquement si la boîte atteint son quota autorisé.

Un message ne contenant que du texte ne pèse rien.
Dès qu'il s'agit de joindre un document au message (texte, image, son, vidéo…) il est recommandé d'être prudent. Renseignez-vous sur la compression en général et sur la manière de compresser images et sons avant de tenter d'en joindre à vos messages.
En quelques mots, juste pour vous donner une idée, car il y aurait beaucoup à dire :
- pour les images, le format BMP (sur PC) est à proscrire, préférez du JPG ou du GIF ;
- en ce qui concerne le son, c'est le WAV (sur PC) ou l'AIFF (sur Mac) qui est à proscrire, préférez-leur le MP3.
- d'une manière générale, un fichier volumineux peut être compressé au format ZIP avant envoi.
Si ce qui précède ne vous dis rien, retenez cette règle (elle n'engage que moi) : un message trop lourd sera très long à télécharger, et risque d'agacer deux personnes, l'expéditeur et le destinataire. Pour ma part, et pour donner un ordre de grandeur aux novices, je considère qu'un message reste "raisonnable" lorsque la pièce jointe n'excède pas 0,5 à 0,8 Mo.

3.2. Des virus au spam, en passant par les hoax… ^

Si vous vous mettez au courrier électronique, sachez que vous pénétrez dans la jungle d'internet, par une des voies les plus vulnérables… tan ! tan ! tan !

Si vous devez communiquer votre adresse à des entreprises, organismes, éditeurs de logiciels… usez de votre droit à vous opposer à l'utilisation commerciale, ou à tout autre traitement de votre adresse. Cela vous évitera de recevoir une partie des messages publicitaires que vous pourriez recevoir par ce biais.
Faites la même démarche auprès de votre service de messagerie en envoyant un courriel au ouèbmaster.

Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
Article 26 - Toute personne physique a le droit de s'opposer, pour des raisons légitimes, à ce que des informations nominatives la concernant fassent l'objet d'un traitement.

Pour en savoir plus, http://www.cnil.fr/textes

Lorsque vous envoyez un message à plusieurs destinataires, chacun d'eux recevra avec votre message non seulement votre adresse, ce qui est normal, mais également celles de tous les destinataires du message.

Avantages : les destinataires savent qui a reçu votre message.
- S'il s'agit d'une information qu'il feront suivre, cela leur évitera de la renvoyer à quelqu'un qui en a déjà pris connaissance.
- Si l'un des destinataires souhaite répondre, ils pourra, en cliquant sur "Répondre à tous", en faire profiter tous les gens concernés.
- C'est un moyen simple pour diffuser des adresses électroniques au sein d'un groupe de personnes.

Inconvénients : les destinataires savent qui a reçu votre message, et peuvent disposer de l'ensemble des adresses.
- Dans le cas de destinataires qui ne se connaissent pas entre eux, cela peut poser un problème de confidentialité.
- Dans le cas d'un message qui sera transféré ensuite à d'autres destinataires, cela amplifie encore le problème, puisque vous ne maîtrisez plus à qui peuvent "profiter" ces adresses.
Avant de tomber dans la parano, auquel cas mieux vaut se passer d'internet, il y a quelques précautions à prendre.

Précautions :
- Evitez de regrouper des destinataires qui n'ont aucun rapport entre eux (des amis et votre supérieur hiérarchique par exemple)
- Dans certains cas, utilisez la "copie conforme invisible" (ou copie conforme confidentielle, ou copie conforme discrète) en saisissant l'adresse à ne pas divulguer dans le champ "Cci" (ou Ccc, ou Ccd, ou autre abréviation selon le serveur de messagerie ou le logiciel de messagerie que vous utilisez).

Exemples :
- Si vous souhaitez qu'aucun de vos destinataires ne dispose des adresses de leurs "co-destinataires", placez tous les destinataires en "copie conforme invisible".
- Si vous envoyez un message à un groupe de personnes et que vous souhaitez en informer une personne extérieure à ce groupe, vous pouvez placer l'adresse de cette personne extérieure en "copie conforme invisible".
Alternative : vous pouvez également envoyer le message d'origine au groupe, et le transférer ensuite à la personne extérieure, sans utiliser la "copie conforme invisible".
Dans les deux cas, la personne extérieure au groupe disposera des adresses des membres de ce groupe.

Remarque :
Un destinataire placé en "copie conforme invisible" recevra un message qui ne contient pas son adresse. Dans le cas où il filtre les messages à l'aide d'un logiciel de messagerie, en écartant ceux qui ne contiennent pas son adresse (c'est le cas de la majorité des messages "indésirables", voir le § "Spam !"), il ne recevra pas le message sur son disque dur.
Il n'y a donc pas de règle idéale, il faut agir au cas par cas, en tenant compte des habitudes de vos destinataires et du degré de confidentialité de leur adresse.

Vous pouvez également utiliser une boîte intermédiaire que vous aurez paramétrée pour rediriger les messages sur votre adresse principale : une adresse de transit, en quelque sorte. Vous donnez alors cette adresse aux organismes auxquels vous ne faites pas a priori confiance. En cas d'invasion par de la pub ou des messages "for adults only", vous n'avez qu'à supprimer la redirection.Il ne vous reste qu'à changer d'adresse de transit et en avertir les organismes que vous souhaitez avertir...
Si vous recevez des messages qui ne vous sont pas explicitement adressés (vous faites alors partie à votre insu d'une liste de diffusion), n'ouvrez pas les éventuelles pièces jointes.
Si on vous propose de répondre au message pour vous désinscrire, sachez que c'est souvent pour recenser les adresses valides.
Les services de messagerie proposent parfois des filtres. Le filtre genre "liste noire" est un peu limité car les adresses des auteurs de ces messages indésirables sont souvent temporaires. Je ne sais pas s'il y a mieux.
Si vous utilisez un logiciel de messagerie, il est possible de filtrer une bonne partie de ces messages indésirables par un paramétrage précis de votre logiciel.


Utilisez ces services avec prudence, ils ne sont pas toujours très au point.
Chez AOL (ce n'est qu'un exemple, mais c'est celui qui m'a mis la puce à l'oreille ; infonie idem), super, y'a des filtres donc pas de spam (ça marche ?). Le problème est que ce filtre se base notamment sur le nombre de destinataires du message : un message destiné à un nombreux groupe d'amis est donc susceptible d'être considéré comme indésirable et donc rejeté.

Comment contourner ce problème, une fois qu'AOL rejette vos messages ? Je vous fais part de mon expérience :

- J'ai essayé de trouver des infos sur le site d'AOL, mais je n'ai rien trouvé qui puisse m'aider. Notez qu'il est fort possible que je ne sois pas très doué ou persévérant.

- Une solution qui fonctionne, mais qui est un peu fastidieuse si vous avez de nombreux correspondants chez AOL, consiste à créer pour chaque destinataire AOL une adresse de transit qui dispose d'une redirection fiable. Chez ifrance (http://www.ifrance.com) ce service fonctionne bien. Pour un destinataire toto@aol.com, vous pouvez alors créer une adresse toto@ifrance.com qui redirigera automatiquement les messages reçus vers toto@aol.com. Pour créer cette redirection, il faut cliquer sur la rubrique [Les +], une fois dans votre nouvelle boîte de réception ifrance.
Pour contacter toto@aol.com, il ne vous reste qu'à écrire à toto@ifrance.com

- Dans le cas d'un groupe de personnes régulièrement contactées, l'expéditeur peut avoir intérêt à créer une liste de diffusion
(mais on n'est plus alors dans le domaine des opérations simples).

- pour le destinataire : je lui recommande de changer d'adresse, s'il ne peut pas désactiver ce filtre (quitte à utiliser les services d'ifrance, s'il ne veut pas reparamétrer son logiciel de messagerie).

Si vous recevez des pétitions à faire suivre, ou des messages alarmistes concernant un virus, vérifiez, avant de faire quoi que ce soit, qu'il ne s'agit pas (comme dans la grande majorité des cas) d'un canular (hoax en anglais).

Voici deux sites de référence :
http://www.hoaxbuster.com/
http://www.secuser.com/

Le but de ces canulars est dans le meilleur des cas d'encombrer le réseau internet, mais il peut également vous amener à supprimer un fichier système, que l'on vous aura présenté comme un virus (par exemple l'avertissement contre "Jdbgmgr.exe", que j'ai reçu encore récemment, Jdbgmgr.exe n'étant qu'un programme obscur jouant un rôle dans la console Java, peut-être pas indispensable mais néanmoins inoffensif. Pour corser l'histoire, il se trouve qu'il existe un vrai virus nommé jdbgmgrexe/bugbear...).

Si vous possédez un antivirus, pensez à le mettre à jour régulièrement.
A ce propos, visitez donc le site de la fac de Jussieu à Paris :
http://www.ccr.jussieu.fr/ccr/telecharge/signatures/Default.htm


Voilà, il ne reste plus qu'à vous lancer… si ce n'est déjà fait.

^

<<
[ accueil ][ mentions légales ][ contact ]
Copyright © 2002-2014 www.plaf.org. Tous droits réservés.