PCmig
MàJ : 04/12/22
<<  accueil > téléphone >

Gestion des photos et des vidéos

Avec un téléphone, il est devenu tellement facile de prendre des photos qu'on se retrouve vite confronté à plusieurs problèmes : classement, stockage, sauvegarde…

Je vous présente ici la manière dont je procède, à l'aide de trois applications :

★ ⚠ Ne pas confondre Photos avec Google Photos , également installé d'office sur beaucoup de téléphones récents. Je vous expliquerai plus loin pourquoi je déconseille cette application.

▲

problématique

Deux soucis peuvent se rencontrer :

Il convient alors de déterminer :

▲

Organisation

Dossiers définis par Android

Par défaut, vous trouverez des photos et vidéos dans :

Et si vous utilisez WhatsApp :
Il y en a également ailleurs…

Dossiers V.I.P. (Very Important Photos)

Je vous fait part ici de ma propre organisation, à titre d'exemple ou de suggestion. Soulignons que ce sujet étant très personnel, vous adapterez ce qui suit en fonction de vos habitudes et de vos besoins.

À l'aide d'un gestionnaire de fichiers, créons quelques dossiers destinés à recevoir les copies que nous souhaitons garder sur nous en permanence. Nous leurs donnerons des noms faciles à repérer, par exemple à l'aide de crochets :

Ajoutons un dossier d'images temporaires à garder sous le coude (photos d'une couverture de livre, étiquette de prix, photos de travaux en cours…) :

Il nous reste à copier dans ces dossiers (et non déplacer, attention !) les photos et vidéos concernées.

✔️ Ces trois dossiers ne contenant que des copies, nous ne les intégrerons pas à la sauvegarde.
✔️ Étant donné leur fonction, nous veillerons à les écarter du "nettoyage", quand nous effacerons des photos et des vidéos sauvegardées pour récupérer de l'espace sur le téléphone.

Principe de la sauvegarde

Plutôt que de faire une sauvegarde locale manuelle (téléphone → ordinateur), nous passerons par l'intermédiaire d'un espace distant (nuage).

principe
▲

Sauvegarde locale préalable

Si vous avez plus de 6 Go de données à sauvegarder, je vous conseille vivement, avant d'organiser une sauvegarde automatique, de procéder à une sauvegarde manuelle. Ceci vous évitera de saturer votre espace de stockage en ligne, et donc d'interrompre la sauvegarde automatique pour délester cet espace. J'ai fait cette erreur une fois, c'est un peu laborieux, donc autant éviter.

Compte tenu de la grande quantité de données à transférer vers votre ordinateur, je vous recommande la bonne vieille méthode filaire : connectez votre téléphone en USB à votre ordi, et partez à la cueillette des photos et vidéos (les principaux dossiers vous sont rappelés plus haut). Une fois la copie effectuée, vous n'aurez qu'à supprimer de votre téléphone cet excédent de données.

▲

sauvegarde automatique en ligne

Pourquoi pCloud plutôt que Google Photos ?

Je précise que je n'ai pas d'actions chez pCloud

Pour l'avoir testé, en terme de facilité d'utilisation, Google Photos semble l'emporter car il est plus intuitif et qu'il fait beaucoup de choses (trop ?) à notre place. Mais :

  1. Google Photos me propose régulièrement des albums créés à partir de mes photos, en me fournissant un lien pour les faire imprimer chez des partenaires. Et ça… 😡 Ça m'éneeeerve !
  2. Google Photos a l'air d'être l'application à tout faire, remplaçant Photos d'Android. Mais par exemple côté retouche, pour égaler Photos, il faut payer… Et ça aussi…😡 Ça m'énerve !
  3. Enfin, Google Photos c'est Google, donc un hébergement des données un peu partout dans le monde, et une politique de confidentialité assez opaque qui ne me rassure pas. De plus, les progrès réalisés ces dernières années par leurs intelligences artificielles sur l'interprétation des images me mettent mal à l'aise. Il devient tellement facile de créer un profil à partir de photos…

La version gratuite de pCloud est certes limitée, mais elle convient à l'utilisation que nous voulons en faire. Et en terme de sécurité des données personnelles, on est au top :

Et pour une fois qu'on échappe à Google…
Profitons-en pour rappeler au passage qu'Android a été racheté par Google en 2005.

En complément, si vous ne craignez pas le tutoiement, vous pouvez lire ce comparatif sur les hébergements en ligne (www.leptidigital.fr – juin 2022).

Installation de pCloud

pCloud vous propose un stockage de 10 Go dans sa version gratuite, ce qui suffit largement pour un stockage intermédiaire entre votre téléphone et votre ordinateur. Sachez cependant qu'au départ vous avez 6 Go, et que les 4 Go restants peuvent être obtenus petit à petit :

Vous me voyez venir ? Si vous n'avez pas peur de me confier votre adresse électronique, rendez-vous sur la page Contact . Je vous enverrai alors un lien pour installer l'application. Nous gagnerons chacun 1 Go.

Sinon, rendez-vous sur Google Play : pCloud 

Paramétrage de pCloud

Au premier démarrage, pCloud vous propose d'emblée la sauvegarde automatique : acceptez, ce sera fait. Sinon, on peut toujours y revenir plus tard, comme nous allons le voir.

Accès au paramétrage :

ouverture menu

paramètres 1 paramètres 2

téléversement

On vérifie que le Téléversement automatique est activé.
On choisit le Mode de mise en ligne (tout ou seulement les derniers fichiers).
On choisit les Types de fichiers (photos et/ou vidéos).

Et enfin on accède à Media Folders pour choisir les dossiers à surveiller :

dossiers dossiers

Notifier les nouveaux dossiers : les dossiers contenant des images ou des vidéos peuvent être automatiquement repérés. Il suffit ensuite de les sélectionner ou pas.

On notera que seule la racine des dossiers est prise en compte. Ainsi, en sélectionnant 'DCIM', on ne sélectionne pas 'DCIM\Camera'.

Ensuite, on peut choisir 'Pictures' sauf [copies photos], [famille] et {notes}. Et 'Movies' (qui n'apparaît pas ici, car vide), sauf [copies vidéos].

Sauvegarde

Tout est prêt et automatisé, vous n'avez plus qu'à surveiller, au début, que tout se passe comme prévu.

Si vous avez plus de 6 Go de données à sauvegarder, pour éviter de saturer votre espace de stockage, effectuez une sauvegarde manuelle préalable, comme indiqué plus haut.

▲

Sauvegarde manuelle complémentaire en ligne

Création d'un dossier spécifique

Un dossier de sauvegarde manuelle peut être utile pour ajouter manuellement des fichiers non téléversés automatiquement (provenant de WhatsApp ou des MMS par exemple).

À l'ouverture de pCloud, cliquer sur le (+), puis choisir "Nouveau dossier" :

ajout dossier ajout dossier 2

Donner un nom à ce dossier et "cliquer" sur [OK].
Notez qu'en passant par le menu contextuel de chaque dossier (les 3 points superposés) vous pouvez renommer, supprimer, etc.

Après quelques mois d'utilisation, voici l'aspect de ma page d'accueil pCloud :

dossiers perso

Le dossier 'System Volume Information' est un dossier caché de Windows. Le fichier '_disk_id.pod' a été lui aussi créé automatiquement. Inutile d'y toucher…

J'ai renommé 'Automatic Upload' en 'SAUVG AUTO' ce qui n'est pas forcément une idée à suivre, car j'ai l'impression que c'est la raison pour laquelle j'ai dû réinstaller l'application pour que le téléversement automatique fonctionne. Sur un autre téléphone où j'ai gardé le nom d'origine, je n'ai pas eu ce souci. Prudence, donc…
Et mon dossier de sauvegarde manuelle s'appelle donc 'SAUVG MANU'.
Nous retrouverons ces noms sur le PC dans ce qui suit, c'est pourquoi je les indique ici.

Sauvegarde complémentaire

Une fois ce dossier de sauvegarde manuelle créé, nous allons l'utiliser pour y déposer des fichiers supplémentaires non sauvegardés automatiquement, par exemple une série de photos de soirée reçues par WhatsApp. Deux méthodes sont possibles, soit à partir de pCloud, soit à partir de votre galerie de photos ou de votre gestionnaire de fichiers.

À partir de pCloud : ouvrir le dossier de sauvegarde manuelle, cliquer sur (+) pour faire apparaître à nouveau le menu précédent, choisir "Téléverser le fichier" ; partez alors à la recherche des images à ajouter et sélectionnez-les.

À partir de la galerie photo ou du gestionnaire de fichier : une fois vos images sélectionnées, "cliquer" sur ("Envoyer" ou "Partager" selon l'application) ; dans le menu contextuel choisir "Enregistrer dans pCloud". Dans pCloud, ouvrir alors votre dossier de sauvegarde manuelle et "cliquer" sur "Sélectionner". J'ai une préférence pour cette deuxième méthode.

▲

Sauvegarde finale sur ordinateur et nettoyage

Une fois sur votre ordinateur, vous pouvez accéder à votre espace pCloud de deux manières : soit par votre navigateur, méthode classique, soit en utilisant le logiciel dédié pCloud Drive. Il est à noter que l'installation de pCloud Drive vous "libère" 1 Go, et que son utilisation vous simplifiera les choses.

Sans pCloud Drive, accès par le navigateur : www.pcloud.com/fr/eu   ou  my.pcloud.com/#

Téléchargement de pCloud Drive (Windows, MacOS, Linux) : www.pcloud.com/fr/download-free-online-cloud-file-storage.html

Première ouverture de pCloud Drive

Au premier lancement du logiciel, vous devez vous identifier.

Vous arrivez ensuite sur l'onglet "Sauvegarde". Celui-ci ne concerne que les sauvegardes de votre ordinateur. Avec la version gratuite, vous n'irez pas loin, mais cela peut toutefois être utile. Hors-sujet ici. Ne cliquez surtout pas sur "Sauvegarder" !

sauvegarde

Passons à l'onglet "Paramètres" :

paramètres

Ici, vous pouvez tout décocher, étant donné l'usage restreint de pCloud que nous nous proposons.

Rendons-nous ensuite sur l'onglet "Compte" :

compte

Ici, vous avez accès à vos données locales (dossiers virtuels) par "Ouvrir Drive", à vos données distantes par l'intermédiaire de votre navigateur par "my.pCloud.com", et enfin aux derniers fichiers supprimés (conservés 1 mois) par "Corbeille".

Lorsque vous fermer cette fenêtre, pCloud Drive ne se ferme pas, mais se réduit dans la barre des tâches (en bas à droite 😉).

Vous avez accès à un menu par clic droit sur l'icone.

Sauvegarde avec pCloud Drive

Rien de plus simple.

Si pCloud Drive est à l'écran, rendez vous sur "Compte" et cliquez sur "Ouvrir Drive".
Si pCloud Drive est réduit dans la barre des tâches, faites un clic droit sur l'icone et cliquez sur "Ouvrir Drive".
Dans le cas contraire, lancer pCloud Drive et faire un clic gauche sur l'icone de la barre des tâches (cela évite de passer par l'interface du programme).

Le disque virtuel P: s'ouvre alors :

disque P

On retrouve les dossiers qui étaient visibles depuis le téléphone.

On ouvre un dossier, et on sélectionne ce que l'on souhaite sauvegarder sur l'ordinateur (de préférence par copie, à ce stade, sinon le téléversement automatique risquerait de s'enclencher et nous obtiendrions des doublons). On peut par exemple copier toutes les photos du mois dernier si on effectue une sauvegarde mensuelle.

On ouvre alors son dossier de photos (voir exemple) :

dossier photos

On y crée un sous-dossier (par exemple au nom du mois concerné) dans lequel on colle les photos copiées.

Nettoyage du téléphone

Retour au téléphone, pour effacer les photos que l'on vient de copier.

L'opération peut être faite automatiquement depuis pCloud : Menu > Paramètres > Libérer de l'espace sur votre appareil.
Il est à noter cependant que comme toute opération "automatique" l'application ne vous donnera pas forcément entière satisfaction : elle vous proposera simplement de supprimer toutes les photos de votre téléphone qui sont présentes dans le dossier de sauvegarde automatique de pCloud. Pas de risque d'effacer une photo non sauvegardée, mais impossible de faire une sélection partielle, par exemple.

Vidange du nuage

Retour à l'ordinateur pour supprimer ces mêmes photos.
On peut alors fermer pCloud Drive : clic-droit sur l'icone et clic sur "Quitter".

▲

Complément

5 façons de gérer des photos et des vidéos dans pCloud (traduction automatique…) :
blog.pcloud.com/5-ways-to-manage-photos-fr